x

ACTUALITES

Découvrez les dernières actualités locales et nationales de l’environnement

s

ANIMATIONS

Découvrez les rendez-vous, sorties, rencontres...

9

Dossiers

Découvrez les dossiers, les causes défendus par l’association

#

Actions

Découvrez les actions et les interventions auquelles nous participons


PLAN LOCAL d'URBANISME : L'urgence d'une réunion publique! L'enquête publique soumise à la population est retardée depuis deux mois (1).Malgré cette pause indéterminée, la Municipalité n'a pas pris l'initiative de programmer une réunion publique d'information.

Depuis le vote du Conseil Municipal (11 juillet), pourquoi n'a-t-elle pas expliqué son projet, ses choix publiquement et dialogué avec la population? Que penser d'une présentation écrite aussi schématique des cinq (OAP) Opérations d'Aménagement de Programmation ? Un très court dossier (17 pages !) évoque les cinq secteurs :
- la Benoîte (ci-contre)
- la montée du Canebas
- la Trelette
- les Roubauds
- le Cap Peno.
Depuis la réunion initiale de présentation,bien que le PLU soit aujourd'hui dans une phase décisive,la communication municipale s'est donc limitée :
- sur le site de la ville : aux dossiers sans que la carte du zonage soit exploitable.
- en mairie : au dossier des OAP, une carte du zonage et une urne pour les observations des habitants dont le public n'a pas connaissance. Difficile de faire plus court !

Echaudés par le silence de la Municipalité avant l'enquête publique de la modification du POS (février dernier), des riverains inquiets, des responsables de résidences, de lotissements, des particuliers et CE (2) ont demandé par écrit au Maire de programmer rapidement une réunion publique.
Un « groupe de travail apolitique» (2)s'est créé et s'étoffe. Son but : l'étude approfondie du PLU, des OAP en particulier (3).Ouvert à tous, il se veut objectif et constructif. Faut-il rappeler que le PLU n'est ni un dossier banal, ni « une simple transposition du POS ».
C'est un enjeu fondamental pour notre commune car il orientera l'évolution pour les vingt prochaines années. Elaboré en quelques mois et décidé par les élus majoritaires, sans prise en compte de l'ensemble des paramètres, sans le recul nécessaire et sans échanges avec les habitants, la Municipalité peut-elle faire aujourd'hui l'impasse d'une consultation ?

  • La volonté du législateur est claire : associer la population aux étapes de son élaboration avant l'enquête !
    La « balle » est aujourd'hui dans le camp de la Municipalité.

  • 1- L'enquête publique devait débuter mi-août !
    2- Des réunions informelles ont été organisées.
    3- Sont déjà notés des oublis, des erreurs, des incohérences…

  • LIRE LE BULLETIN 120