x

ACTUALITES

Découvrez les dernières actualités locales et nationales de l’environnement

s

ANIMATIONS

Découvrez les rendez-vous, sorties, rencontres...

9

Dossiers

Découvrez les dossiers, les causes défendus par l’association

#

Actions

Découvrez les actions et les interventions auquelles nous participons


Modification n°5 du POS : construction de logements sociaux Lors de la cérémonie des vœux le 12 janvier(1), trois projets immobiliers furent brièvement évoqués par le Maire (carrière Verdino, Malausséna, Crotade/Mille Club) concernant des logements sociaux, auxquels s'ajouta avant l'enquête publique, celui de la Trélette Nord. L'enquête publique (2 au 20 février) fut annoncée par voie de presse le 16 janvier. Plus une affichette en mairie. Le minimum pour être en règle ! Conséquence évidente par manque d'information, la très grande majorité des habitants ne put participer à l'enquête Alertés par quelques résidents pendant l'enquête, des riverains de la Carrière Verdino et de la Trélette Nord se réunirent sur le « tas » et se mobilisèrent (pétition de 309 résidents envoyée au Maire. Pour la carrière Verdino, la cause fut rapidement entendue lors de l'enquête publique car elle fait partie d'un secteur protégé appelé Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique (ZNIEFF).

Si le projet « Malaussena » en bas de l'avenue s'avère viable, celui de la Crotade (photo ci-contre) provoque tardivement (hors enquête) une levée de boucliers des riverains, parents d'élèves de l'école Marcel Pagnol et utilisateurs du Mille Club qui sera détruit. Sur l'espace libéré en supprimant une partie de la cour haute de l'école, sera réalisé un ensemble immoblier de logements locatifs (32), garages et 2 locaux : 1 destiné à l'école et 1 local associatif. Argument de la Municipalité : « reconstruire la ville sur la ville » (cf. loi SRU) et dans la notice de présentation la phrase suivante : « Afin d'assurer un rapport agréable entre le projet, la rue et les espaces extérieurs, la totalité des places de parking sont enterrées ». Est-ce bien la réalité ? LIRE LE BULLETIN 119